Chapitre XI, L’atelier de Hutting, 1

« une sorte de petit salon (…) séparé de l’atelier proprement dit par un meuble en L, une bibliothèque sans fond, (…) la branche la plus longue faisant un peu plus de deux mètres, la plus courte un mètre et demi ».

On pense à l’étrange bureau de saint Jérôme peint par Donatello, à sa bibliothèque dont forme et dimensions correspondent à la description faite par Perec (si l’on oublie son « style vaguement chinois ») :

Saint Jérôme dans son cabinet de travail
par Antonello de Messine, vers 1460
National Gallery, Londres

Détail

• • •

« des ready-made d’inspiration surréaliste — une baguette de pain complètement argentée — ou pop : une boîte de seven-up ».

Painted Bronze/Ale Cans par Jasper Johns, 1960

• • •

« tout un assortiment de vieilles cartes postales représentant Pompéi au début du siècle : Der Triumphbogen des Nero (Arco di Nerone, Arc de Néron, Nero’s Arch), la Casa dei Vetti (…) Casa di Cavio rufo, Vico de Lupanare, etc. »

Pompei - Arco di Nerone, Arc de Néron, Nero’s Arch, Neros Triumphbogen
Pompei - Casa dei Vetti

La mention de ces cartes postales résulte de la contrainte “Peintures - cartes postales” appliquée à ce chapitre.

• • •

«  un seau à glace provenant d’un célèbre night-club de Beyrouth, The Star : il représente un moine, gros et court, assis, tenant dans sa main droite un gobelet ; il est vêtu d’une longue robe grise, avec une cordelière ; sa tête et ses épaules sont prises dans un capuchon noir qui constitue le couvercle du seau ».

Ledit ecclésiastique se trouve en bas à droite du panneau central du Triptyque du chariot de foin de Jérôme Bosch, tableau-contrainte de ce chapitre.


Triptyque du chariot de foin
de Jérôme Bosch, vers 1500-1502

Détail du panneau central

• • •

« Le peintre a accroché une vingtaine de ses toiles, la plupart des petits formats : elles appartiennent presque toutes à une ancienne manière de l’artiste, celle qu’il appelle lui-même  sa “période brouillard” ».

Il s’agit ici de satisfaire à la contrainte “Brouillard”, qui est le revers de la contrainte “Nuit” (voir chapitre précédent).

• • •

« copies finement exécutées de tableaux réputés — “La Joconde”, “L’Angélus”, “La Retraite de Russie”, “Le Déjeuner sur l’herbe”, “La Leçon d’Anatomie”, etc. »

La Joconde
de Léonard de Vinci, 
vers 1503-1516

L’Angélus
de Jean-François Millet, 1857-1859

La Retraite de Russie
par Illarion Prianichnikov, 1874

Le Déjeuner sur l’herbe
d’Édouard Manet, 1863

La Leçon d’anatomie du professeur Tulp
par Rembrandt, 1632

• • •

« Ce n’est pas au “Carré blanc sur fond blanc” de Malevitch que les gris de Hutting font penser mais plutôt au combat de nègres dans un tunnel cher à Pierre Dac et au général Vermot. »

Carré blanc sur fond blanc
par Casimir Malevitch, 1918

Carré noir sur fond blanc par Casimir Malevitch, 1924

• • •

« rien de moins que “Le Bain turc” ».

Le Bain turc
par Jean Auguste Dominique Ingres, 1862

• • •

« De loin, l’œuvre ressemble curieusement à une aquarelle de Turner, “Harbour near Tintagel” ».

Tintagel Castle, Cornwall par J. M. W. Turner, 1815

 

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://laviemodedemploi.alainkorkos.fr/trackback/114

Fil des commentaires de ce billet