Chapitre XIII, Rorschash, 1

« une statuette en bronze représentant un peintre, debout devant un grand chevalet, cambrant la taille, renversant légèrement la tête en arrière ; il a de longues moustaches effilées et des cheveux qui tombent en boucles sur ses épaules. Il est vêtu d’un ample pourpoint et tient dans une main sa palette, dans l’autre un long pinceau ».

Tout le monde aura reconnu l’autoportrait de Velázquez dans Les Ménines, tableau-contrainte de ce chapitre :

Les Ménines par Diego Velázquez, 1656-1657

Détail

• • •

« un grand dessin à la plume représente Rémi Rorschash lui-même. C’est un vieillard de grande taille, sec, à tête d’oiseau ».

La contrainte “Peinture” de ce chapitre imposait de mentionner un “dessin”, voilà qui est fait. Ledit dessin est peut-être une allusion à ce collage extrait d’Une Semaine de bonté de Marx Ernst (1934) :

Ledit collage fut cité par Georges Franju dans son Judex (1964) :

• • •

« Max Linder (…) Keaton, Lloyd ou Laurel (…), Fernandel, Gabin et Préjean ».

Sept acteurs de cinéma mentionnés ! Quatre issus du muet et trois du parlant.

• • •

« Une photo de l’époque nous le montre avec son orchestre, “Albert Préfleury et ses Joyeux Pioupious”, assez crâne, le képi fantaisie penché sur l’oreille, la vareuse décorée de larges brandebourgs, les bandes molletières impeccablement tirées ».

Sans aucun doute une référence au chanteur comique troupier Ouvrard, interprète de « J’ai la rate qui s’dilate, j’ai le foie qu’est pas droit » :

Dernier disque du comique troupier Gaston Ouvrard,
enregistré en 1966

• • •

« Il acheta tout un lot de machines à coudre et les convoya jusqu’à Aden, espérant les échanger contre des parfums et des épices. Il en fut dissuadé par un commerçant dont il fit la connaissance pendant la traversée et qui trimbalait divers instruments et ustensiles en cuivre, du culbuteur de soupape aux spirales d’alambics ».

Ce passage de Perec est une référence à deux auteurs célèbres qui trafiquèrent dans cette région : Arthur Rimbaud et Henry de Monfreid. Mais aussi, référence dans la référence, au senhor Oliveira da Figueira à bord d’un navire au milieu de la Mer Rouge dans Les cigares du Pharaon d’Hergé :

Les cigares du Pharaon, par Hergé, 1932-1934, album couleurs en 1955

• • •

« en passant par les tamis à perles, les sauteuses et les turbotières ».

Qu’on parle de perles et le Prêteur reparaît !

Le Prêteur et sa femme
par Quentin Metsys,
1514, musée du Louvre, Paris

Détail 

 

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://laviemodedemploi.alainkorkos.fr/trackback/117

Fil des commentaires de ce billet