Chapitre XVII, Dans l'escalier, 2

Ce chapitre est une litanie d’objets — parfois publicitaires et donc assortis à des images — qui auraient pu figurer ou qui figurent dans Je me souviens. Passer au crible toutes les autres œuvres de Perec afin de signaler les mentions passant d’un livre à l’autre serait une tâche titanesque, nous la confions bien volontiers aux perecomaniaques désœuvrés.

« chassé du restaurant végétarien où il travaillait le soir après avoir été surpris en train de vider une bouteille de viandox dans la marmite où mijotait le potage aux légumes ».

• • •

« un cendrier jaune vantant les mérites de l’Oxygénée Cusenier (blanche ou verte) ».

• • •

« à l’issue de sa leçon quotidienne d’aquarelle ».

Cette mention répond à la contrainte “Peintures”, “aquarelle, gouache”. Et comme on n’a pas trace des aquarelles de Bartlebooth débutant, on n’illustrera pas ladite contrainte !

• • •

« les enfants en galoches qui descendaient au lait avec des bidons bosselés ».

Les Petits Enfants au lait
par Robert Doisneau, 1932

On pourrait rapprocher cette mention du Je me souviens n°437 : « Je me souviens quand j’allais chercher du lait dans un bidon en fer blanc tout cassé. »

• • •

« Où étaient-elles les boîtes de cacao Van Houten, les boîtes de Banania avec leur tirailleur hilare, les boîtes de madeleines de Commercy en bois déroulé ? »

La boîte en bois déroulé appartient au Prêteur et sa femme de Quentin Metsys, tableau-contrainte de ce chapitre ; elle trône sur l’étagère à gauche :

Le Prêteur et sa femme
par Quentin Metsys,
1514, musée du Louvre, Paris

• • •

« Où étaient-ils les garde-manger sous les fenêtres, les paquets de Saponite la bonne lessive avec sa fameuse Madame Sans-Gêne, les paquets de ouate Thermogène avec son diable cracheur de feu dessiné par Cappiello, les sachets de lithinés du bon Docteur Gustin ? »

On pourrait rapprocher cette ultime évcation du Je me souviens n°320 : « Je me souviens des “Lithinés” du Docteur Gustin. »

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://laviemodedemploi.alainkorkos.fr/trackback/121

Fil des commentaires de ce billet