Chapitre XXIII, Moreau, 2

« elle aurait continué de bassiner son lit avant de se coucher dedans ».

Ursule !

Le rêve de sainte Ursule
(faisant partie des Histoires de la vie de sainte Ursule)
par Vittore Carpaccio, 1495

• • •

« citadins qui, équipés de perceuses Moreau, de scies circulaires Moreau, d’établis démontables Moreau, d’échelles tous usages Moreau ».

Le catalogue Manufrance encore une fois, forcément.

Extraits du catalogue Manufrance 1957

• • •

« Fleury a commencé par en faire une pièce ovale sur les murs de laquelle il a disposé huit panneaux de bois sculpté (…) qui proviennent, paraît-il, du palais du Prado. »

« de hauts meubles en palissandre noir incrustés de cuivre, supportant sur leurs larges rayons un grand nombre de livres uniformément reliés en cuir havane ».

« au centre se dresse une lourde table à quatre-feuilles et à piétement central, couverte de journaux et de revues ».

La bibliothèque dite Napoléon III du palais de l’Élysée, dans laquelle plusieurs présidents ont posé pour leur photo officielle, est de forme partiellement ovale.

La bibliothèque dite Napoléon III du palais de l’Élysée

Exposé au Prado, les Ménines est le tableau-contrainte de ce chapitre. On admirera à quelle vitesse Perec s’en est débarrassé !

Les Ménines
par Diego Velázquez, 1656-1657

• • •

« quelques petites affiches dont le “Normandie” de Cassandre et le “Grand Prix de l’Arc de Triomphe”de Paul Colin ».

“Affiche” est la contrainte “Peintures” de ce chapitre.

Le Normandie par Cassandre, 1939

Le Grand Prix de Paris par Paul Colin, 1936

• • •

« l’apparence d’un couteau de poche ordinaire (…) mais contenant non seulement des lames de tailles variées mais des tournevis, des tire-bouchons, des tenailles ».

Extrait du catalogue Manufrance 1957

• • •

« une maison de poupée ».

On pense forcément à l’image en partie à l’origine de la VME, cette coupe d’immeuble dessinée par Saul Steinberg dont il a été précédemment question dans l’Annexe 2 : les couvertures françaises de la VME.

Dessin de Saul Steinberg, 1946

• • •

« un salon avec baywindow (ogives à double lancette) ».

Elles sont chez saint Jérôme, œuf corse !

Saint Jérôme dans son cabinet de travail
par Antonello de Messine, vers 1460

Détail

• • •

« deux minuscules cache-pots en cuivre rouge, plus petits que des dés à coudre, d’où émergent deux touffes de plantes vertes ».

Chez saint Jérôme, encore une fois :

Saint Jérôme dans son cabinet de travail
par Antonello de Messine, vers 1460, détail

Mais on peut penser aussi aux deux vases visibles à l’arrière-plan de la sainte Ursule de Carpaccio :

• • •

« Les deux chats de la maison, Pip et La Minouche (…) À côté d’eux, un petit pot à lait est brisé ».

Affiche de Théophile Alexandre Steinlen
pour le lait pur stérilisé de la Vingeanne, 1897

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://laviemodedemploi.alainkorkos.fr/trackback/127

Fil des commentaires de ce billet