Chapitre LVII, Madame Orlowska (chambres de bonne, 11)

« elle essuie une petite suspension aux branches de cuivre ajouré qui semble une copie en réduction d’un lustre d’intérieur hollandais ».

Ce lustre est issu du Portrait des Arnolfini de Van Eyck, tableau-contrainte de ce chapitre.

Les époux Arnofini
par Jan Van Eyck,
National Gallery, Londres

Détail

• • •

« deux affiches aux couleurs très vives ».

Ici est remplie la contrainte “Peintures” “affiches” de ce chapitre et basta.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://laviemodedemploi.alainkorkos.fr/trackback/169

Fil des commentaires de ce billet