Chapitre LXIII, L'entrée de service

« Le troisième tient dans chaque main trois bouteilles de Wachenheimer Oberstnet millésimées ». On peut penser aux réclames pour les magasins Nicolas, l’une d’elles figurant déjà au chapitre XXXV.

« une aumônière, une bourse de cuir vert fermée par un cordonnet de cuir noir ».

Cette bourse de cuir fait partie de la Nature morte à l’échiquier de Lubin Baugin, tableau-contrainte de ce chapitre.

Nature morte à l’échiquier ou les cinq sens
par Lubin Baugin, 1630
musée du Louvre, Paris

• • •

« la tête couverte d’un foulard de coton imprimé dont les motifs évoquent des mobiles de Calder ».

Cette tête couverte d’un foulard rappelle, encore une fois, le profil du Saint Jérôme d’Antonello. Sans les mobiles. (Voir le chapitre II.)

Saint Jérôme dans son cabinet de travail
par Antonello de Messine, vers 1460
National Gallery, Londres
Détail

• • •

« Elle tient (…) une carte postale représentant Loudun, cette ville de l’Ouest où une certaine Marie Besnard fut accusée d’avoir empoisonné toute sa famille. »

La containte “Peintures” “carte postale” de ce chapitre est ici satisfaite.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://laviemodedemploi.alainkorkos.fr/trackback/174

Fil des commentaires de ce billet