Chapitre XCIII, Troisième droite, 3

« Sur le mur du fond sont suspendues vingt et une gravures sur acier, d’un format identique ».

Ces gravures sont, d’après Willy Wauquaire dans ses Outils pour la VME, « des occasions privilégiées pour Perec d’introduire des citations ou des allusions, clandestines, non programmées ». Vingt et une images ou prétendues telles, qu’il va donc falloir passer à la loupe.

La première et la dernière semblent être des inventions.

Les gravures 3 à 7 semblent être des inventions.

La huitième, celle de l’homme prenant un bain de pieds « tout en feuilletant le compte d’exploitation de la Compagnie ferroviaire du Haut-Dogon pour l’année 1969 », est une allusion à La Langue secrète des Dogons de Sanga, ouvrage rédigé par Michel Leiris.

La neuvième semble être une invention.

La dixième nous parle d’un personnage qui a vraiment existé, Étienne Cabet. Voici l’une des trois ou quatre gravures existantes le représentant :

La onzième, qui semble être également une invention, reprend le thème de la mise en abyme, de l’effet Vache-qui-rit cher à Perec : « sur ces cartes sont reproduites les mêmes scènes que celles qui figurent sur les gravures ».

La douzième, « une sorte de diable à longue queue hissant au sommet d’une échelle un large plateau rond couvert de mortier », évoque un détail du Chariot de foin de Jérôme Bosch, tableau-contrainte de ce chapitre.

Triptyque du chariot de foin
par Jérôme Bosch, vers 1500-1502
musée du Prado, Madrid

Détail

La treizième et la quatorzième semblent être des inventions.

La quinzième, celle de l’« astrologue coiffé d’un chapeau pointu » qui regarde les étoiles avec un tube creux pourrait être une allusion à l’enchanteur Merlin.
Les gravures 16 à 19 semblent être des inventions.

La vingtième, « un aquarelliste ayant posé son chevalet sur un petit pont », satisfait la contrainte “Peintures” “gouache, aquarelle” de ce chapitre.

La vingt-et-unième, enfin, semble être une invention.

Précisons, en guise de conclusion à ce chapitre, qu’il n’est pas impossible que certaines des images décrites et qualifiées par nos services d’inventions perecquiennes existent vraiment…

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://laviemodedemploi.alainkorkos.fr/trackback/210

Fil des commentaires de ce billet