Chapitre XCVIII, Réol, 2

« un nommé Armand Faucillon ».

Sans doute faut-il voir là une référence à Henri Focillon (1881-1943), célèbre historien de l’art français, auteur de nombreux ouvrages sur l’art de l’estampe et sur l’art du Moyen Âge, entre autres.

• • •

« la projection des diapositives ».

Ici est satisfaite la contrainte “Peintures” “photo” de ce chapitre.

• • •

« une photographie de Robert Lamoureux dans “Faisons un rêve” de Sacha Guitry ».

Robert Lamoureux dans “Faisons un rêve”
de Sacha Guitry, en 1957

Affiche pour la reprise de Faisons un rêve
de Sacha Guitry en 1957

• • •

« Héléna Bossis lors de la création de “La P… respectueuse” ».

Héléna Bossis dans La Putain respectueuse
de Jean-Paul Sartre, 1946

Affiche pour la création de Morts sans sépulture 
et La … respectueuse
de Jean-Paul Sartre, 1946

• • •

« Jules Berry, Yves Deniaud et Saturnin Fabre (…) dans “Les Immortels” ».

Cette pièce est une invention de Perec. Jules Berry et Saturnin Fabre ont joué ensemble au cinéma dans Marie-Martine d’Albert Valentin (1942) et Si jeunesse savait d’André Cerf (1948), mais jamais au théâtre. Quant à Yves Deniaud, il n’a joué avec aucun des deux, que ce soit au théâtre ou au cinéma.

• • •

« un grand miroir de soixante dix-huit centimètres ».

L’objet est issu du Portrait des Arnolfini de Van Eyck, tableau-contrainte de ce chapitre.

Le portrait des époux Arnolfini
par Jan van Eyck, 1434
National Gallery, Londres

Détail

• • •

« une grande gravure rectangulaire (…) représente une petite place au bord de la mer », etc.

Cette gravure n’a pas été dénichée par nos services. Existe-t-elle vraiment ? On peut en douter.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://laviemodedemploi.alainkorkos.fr/trackback/215

Fil des commentaires de ce billet